jeudi 23 mars 2017

Concours : Frigiel et Fluffy : Les prisonniers du Nether, tome 2



Salut la communauté !!
 
 
 
 
 
 
Comment allez-vous ?? Pour ma part ça va super bien car pour la première fois j'organise un concours sur le blog ! Et pas n'importe lequel puisque comme vous l'avez déjà vu, le lot est le tome 2 des aventures inédites de Frigiel et Fluffy qui vient tout juste de sortir aujourd'hui.


Comment faire pour participer ? C'est très simple. Il vous suffit de répondre à une et une seule question.

La question est : sur la chaîne YouTube de Frigiel, il en est à la saison combien de sa série "Frigiel et Fluffy" en ce moment même ??

Voilà, il suffit simplement de me répondre à cette adresse mail : culturespassion@gmail.com

FIN DU CONCOURS MARDI 28 MARS 2017 !!


Je souhaite une bonne chance à tous les participants !!



samedi 18 mars 2017

Le guide officiel complet édition collector de Zelda Breath of the wild




       Rédaction : Tony Gao et James Price.
Traduit par Claude-Olivier Eliçabe et Mathieu Daujam.
Date de sortie VO : 03 mars 2017/ VF : 03 mars 2017.
Pages : 370.
Prix normal : 29.99€.
 
 



Soyons claire entre nous, ce guide que vous voyez sous vos yeux ébahis, n'est-il pas resplendissant ?? N'ayez pas peur de dire oui parce qu'effectivement c'est un plaisir pour nos petits yeux. 






Je ne parlerais pas trop du jeu vidéo dont presque le monde entier est en train de le faire dans tous les sens sur la Nintendo Wii U et encore plus sur la nouvelle Nintendo Switch. Je ferai un article complet dessus le bon moment sur mon autre blog Mespetitsplaisirsludiques.





Aujourd'hui nous sommes ici pour parler de ce guide qui a fait grande sensation auprès du public. La plupart des photos que je voyais avec l'achat de la Switch, les 3/4 du temps ce livre était dans les achats. Ce c'était pas mon cas et adorant bien entendu les livres, je l'ai pris le plus vite possible tout en sachant qu'il va vite devenir plus cher dans pas longtemps. Je parle bien du collector et non de l'édition simple. Amazon n'a par exemple déjà plus de stock. Seulement les particuliers font la vente. Les prix vont vite grimper alors si vous êtes en train de lire cet article, dépêchez-vous d'aller prendre un exemple sur internet ou dans une librairie près de vous si il y est avant qu'il ne soit trop tard si vous ne voulez pas le payer 100€.





Alors venons enfin au livre. Une édition super belle. Couverture cartonnée et illustration qui prends la couverture + la tranche + la 4ème de couverture du plus bel effet !! Avec le titre qui brille sur la tranche et aucun texte sur tout le livre à part la tranche. On voit juste Link montant une montagne face à ce paysage grandiose dans ses couleurs chaudes chatoyantes. Ça représente bien le jeu = liberté et dépaysement total.




Dans cette édition collector est présente un immense poster recto-verso représentant toute l'immensité de la map avec tous les sanctuaires, les Korogos (pas tous), les centaines de points d'intérêts, les quêtes annexes, les villages....Avec des images des Korogus les plus difficiles d'accès. C'est du très bon travail. Si on veut faire le grand explorateur comme dans les films il vous suffit d'accrocher ce poster sur un mur (pas avec des punaises !! Hey oh on va pas y faire des trous quand même !!) et de faire des déductions sur les chemins d'énigmes à prendre ou autres choses.




La rédaction des pages est très agréable. Beaucoup d'images plus ou moins grandes avec les cartes détaillées avec leurs points importants et des textes plus ou moins longs. Tout est très bien détaillé. Les pages que j'adore ce sont celles représentant toutes les armes, boucliers et arcs, les ingrédients, les plats cuisinés...C'est tellement bien fait et beau pendant les 370 pages du guide que même si vous avez déjà fait tout le jeu (il doit pas y en avoir beaucoup en ce moment vu sa sortie de quelques jours et surtout de son contenu hallucinant) mais si vous faites parties de ces héros du jeu vidéo des temps modernes du contre la montre à avoir déjà fait le jeu à 100%, rien ne vous empêchera de le lire juste par pur plaisir.



L'une des parties que je préfère est celle sur les suppléments. Ça nous montre tous les secrets, tous les clins d'œil, de mini-jeux et des éléments dont je vous garde la surprise.

Le défaut du guide et ça fait un peu tâche pour un guide justement est que pour les Korogus ils sont pas tous présents. Bon oui c'est vrai que d'en mettre 900 sur une carte ça parait de la folie mais quand même.





Ce guide est LA bible pour Zelda Breath of the Wild. L'éditeur Piggyback ont pu être dans les locaux de chez Nintendo pendant des mois et donc sont les seuls à pouvoir le plus en parler avec sérieux.




 Je le conseille bien évidemment à tout le monde !! C'est une référence, il est magnifique, c'est un objet de collection et vous allez prendre beaucoup de plaisir à le lire tout en jouant au jeu ou bien une fois le jeu bouclé.


POTION DE GUERISSON :
+la réalisation du livre. Un vrai objet de collection.
+lu papier glacé.
+la rédaction des chapitres. C'est clair, c'est beau, c'est facile à lire.
+les chapitres sur les secrets du jeu, les artworks.


POTION DE FAIBLESSE :
-couverture cartonné ce qui fait qu'il est fragile. J'ai eu une mauvaise surprise en le déballant. Le coin de la couverture en bas à droite à un assez gros coup. Un peu aussi sur le bas de la tranche et ça j'ai pu le voir souvent sur les photos des gens. Faites bien attention de bien le voir sous tous les angles si vous le prenez dans un magasin physique.
-ne pas avoir la totalité des positions des Korogus.
-peut-être pas assez de pages sur les artworks ?













 

vendredi 17 mars 2017

Inaccessibles, Tome 1 : La tour aux mille étages de Katharine McGee



Auteur : Katharine McGee.
Traduit de l'anglais (États-Unis) par Isabelle Troin.
Date de sortie VO : 30 août 2016 / VF : 09 février 2017.
Nombre de tomes : 2.
Pages : 413.
Prix : 17.95€.
 
"Jusqu’ici tout va bien, jusqu’ici tout va bien, jusqu’ici tout va bien. Mais l'important n’est pas la chute, c’est l’atterrissage".
La Haine (1995).
 
 
 
 
 
Vous êtes prêt(e)s pour être dans des soirées chic avec paillettes et champagne de partout ? Petit conseil : faites bien attention aux habitants. Des secrets peuvent détruire des vies. Dont la vôtre.
 
Ce roman je l'ai découvert sur Amazon qu'à quelques jours avant sa sortie. J'ai tellement flashé sur la couverture que je me suis empressé de lire le résumé et alors là, lorsque j'ai fini de lire, je n'avais qu'une hâte c'est qu'il soit disponible ! Le jour de sa sortie je suis allé sans perdre de temps en librairie. Et je peux vous dire que l'objet livre est magnifique ! Avec encore une fois une texture de la couverture que moi j'appelle ça comme un effet de gomme. C'est de plus en plus courant sur les couvertures et j'adore le style. Même la tranche est belle !

Welcome to 2118 in Manhattan ! Une immense tour de 1000 étages d'une hauteur de 4km et qui contient la population de New York, je trouve l'idée géniale et bien dans le temps moderne. L'homme qui veut toujours construire des monuments de plus en plus impressionnants. Dans cette histoire, plus on monte les étages et plus la richesse se fait voir. C'est un peu comme les classes dans le Titanic. Les pauvres en bas, les riches au sommet. Ce n'est plus une ville flottante sur la mer mais une ville volante dans les nuages. Mais être dans un tel bâtiment luxueux de vue de l'extérieur n'est pas une chance. Parce que oui, avoir de l'argent ou pas, tout le monde va être dans la même galère. Ça, ça ne change pas. 


La tour est comme un personnage.
 




Comme je l'ai mis au début, le récit se passe en 2118 ! Et ce côté là du futur est super bien représenté ! L'auteure a une belle imagination et j'ai adoré découvrir comment on vie dedans. Qui dit futur dit nouvelles technologies -effrayantes-. Les habitants sont équipés de lentilles améliorées qui servent d'avoir une boite de réception d'emails à travers nos yeux et qu'à chaque nouveau messages ça bip dans les oreilles. Des hover (voitures volantes) oui oui des voitures dans une tour. Une copie de Central Park, des environnements en réalité virtuel...Welcome to the futur ! Après on reste vraiment dans le correct. Ce n'est pas non plus un roman de science-fiction. Ça part pas dans tous les sens. Tout ce qu'il y à est possible dans un avenir proche. Voir même certaines idées existent déjà à notre époque.

Bon alors, que se passe t-il dans cette tour ressemblant fortement à l'Empire State Building ? Beaucoup de choses. Déjà l'intrigue commence de cette manière : pour la première fois depuis son histoire, un accident a eu lieu au sommet. Une femme tombe dans le vide. Mais alors pourquoi ?? Est-un accident ? Un meurtre ? Un suicide ? Un tremblement de terre ? Vous allez quand même pas croire que je vais vous le dire ?? 





On va suivre la vie de plusieurs personnages à tour de rôle par chapitres. Voici leurs histoires :
-Eris.  Une jeune fille riche. Mais elle va découvrir un terrible secret familiale.
-Rylin. Elle arrive à être une femme de ménage à l'un des garçons les plus riches du bâtiment. Du nom de Cord. Mais les deux ont aussi des secrets.
-Watt. Un jeune d'à peine 18 ans et qui a réussi l'exploit de créer une intelligence artificielle dans sa tête. Cette IA peut parler. Elle s'exprime comme un humain. C'est totalement illégale. Et si des gens sont au courant de ça...
-Avery. La plus belle des filles de la tour. La plus riche. Celle qui vit au 1000ème étage ! Celle dont tous les garçons veulent sortir avec.
-Leda. Une jeune fille qui a une mauvaise addiction.

Tous ces jeunes gens se connaissent -du moins la plupart- pour être de meilleures amies ou alors de parfaits inconnus. Tous, je dis bien tous cachent de terribles secrets. Mais tout se sait un jour ou l'autre. De l'orage va gronder au dessus de leurs têtes. Certains vont perdre leurs pouvoirs. Des amours de jeunesse qui finissent mal. La drogue qui s'invite. Les difficultés des relations des parents. Les tromperies. Dans cette tour tout arrive. Le bien comme le mal. C'est bien joli de faire des soirées luxueuses, de vivre comme des princes et des princesses mais la vie n'est pas une long fleuve tranquille. 
 
Après le tout début du malheurs, on retourne deux mois avant le drame. C'est comme ça que petit à petit on va comprendre ce qui a bien pu se passer.

Plus on apprends à les connaître et plus la tension devient explosive. J'ai trouvé les personnages vraiment attachants. On peut être blessé(e)s de ce qu'ils prennent en pleine tronche. Certains se comportent comme des salauds. D'autres utilisent leurs pouvoirs d'argent et de notoriété pour faire des menaces. C'est réussi.

La tour est comme un des personnages de l'histoire. Elle paraît menaçante. Ça grouille de vie à l'intérieur mais la tension est là.

On sait à peu près ce qu'il va se passer à la fin mais on sait pas comment ni pourquoi. Plus on avance vers la fin et plus on attends ce moment avec appréhension. Un tome 2 est prévue pour fin août 2017 en Amérique. J'espère qu'on l'aura chez nous vers la fin de l'année. Parce que la fin est cruelle. Et on sait que dans la suite le danger va être encore plus présent.








MENU CHAMPAGNE ET CAVIAR :
+l'idée de la tour qui est représentée comme une ville. Parcs, voitures volantes, plein d'endroits différents comme des restaurants...
+l'imagination de l'auteure sur l'année 2118. Beaucoup de nouvelles technologies. Mais qui peut faire peur si ça arrive un jour dans nos vies.
+la galerie de personnages. Aucun ne se ressemble. On peut avoir des préférences comme avoir des têtes à claques.
+les différences de vies entre les pauvres et les riches. Le bas et le haut : deux segments de la tour avec deux ambiances totalement différentes l'une de l'autre.
+beaucoup de mensonges, de trahisons, de tromperies...Tout le monde cache bien son jeu.
+plus on avance et plus l'intrigue devient brulante.

MENU INDIGESTE :
-devoir attendre plusieurs longs mois avant de lire la suite !

lundi 13 mars 2017

Le maxi-livre de labyrinthes




Auteurs : Kirsteen Robson et Phil Clarke.
Date de sortie : 08 septembre 2016.
Pages : 192.
Prix : 15.95€.
 
 
 
 
 
Des jeux de labyrinthes nous en avons déjà tous fait au moins un dans notre vie. Dans un magazine, dans un livre jeunesse...Ils sont courants. Mais nous avons l'habitude de tout le temps voir les mêmes avec aucune originalité et en noir et blanc. Je suis pas du tout fan de ceux là. Ils sont rébarbatifs.





C'est pourquoi j'ai pris ce grand livre des éditions Usborne. Grand format contenant 180 pages de labyrinthes (plus les pages soluces), ça en fait !! Mais le coup de cœur que j'ai eu c'est la réalisation des labyrinthes. Comme vous allez le voir en photos, ils sont tous plus beaux les uns que les autres. 





Ils sont originaux, ils sont tout colorés, certains font des doubles pages. Comment ne pas être sous la tentation de le prendre ?? Je ne sais pas à partir de quel âge peut correspondre ce livre car ce n'est pas écrit mais je dirais à partir de 7 ans. Ils ne sont pas tous si faciles qu'on pourrait le croire. 





Chacun et chacune y trouvera son compte dans les thèmes abordés : pirates, animaux, jardins, montagnes, l'espace, voitures, fleurs, horreur, chevaliers et princesses, pièces d'échec, bonbons...Bien que des thèmes reviennent plusieurs fois, il n'y a pas de lassitude ou de répétition. Ça se renouvelle à chaque pages.





Ceux que je préfère sont ceux à doubles plages et ceux avec plusieurs objectifs et faut les suivre dans l'ordre. Par exemple sur un il faudra aller à plusieurs endroits d'une ville en allant au magasin de jouets, puis d'aller faire un tour au zoo, etc, jusqu'à la sortie. Un autre ça sera de suivre toujours le départ et la sortie mais sur le trajet il faudra aller voir 12 amis qui font du vélo à différents emplacements. Pour l'enfant c'est bien, ça lui permet de chercher les bonnes destinations sur les pages et de suivre dans un ordre définis un schéma tout en faisant attention de ne pas se bloquer bêtement. Parce que oui, pour que ça soit un peu plus difficile, on ne peut pas passer deux fois au même endroit. 





Il est noté sur le livre que plus on avance plus les labyrinthes sont difficiles. La vraie petite difficulté que j'ai trouvé et je ne suis pas le seul car je l'ai fait avec ma petite soeur de 8 ans et comme c'est de son âge son avis compte le plus, parfois il est pas facile de bien voir les chemins à prendre. On sait pas si là où on va c'est vraiment le bon chemin. Notamment sur ceux où il ne faut pas toucher les éléments. On zigzaguent dans des chemins très étroits et c'est pas toujours si évidement que cela quand un jeune le fait. Plusieurs fois elle me demandait si c'était bien comme ça qu'il fallait faire. Alors que sur les autres elle me demandait pas. Après c'est pas non plus un mal. Si ce serait trop facile ça serait pas intéressant. Un minimum de challenge quand même ! 





Si vous le faites avec votre enfant ou votre petit frère/petite soeur, pour que cela soit encore plus amusant, je vous donne notre petit défis qu'on s'est mis. Je faisais les pages de gauche et elle faisait...celles de droites ! Bravo vous suivez ! On essayait de faire les cheminements d'un seul coup, sans lever la pointe du stylo. Si admettons un des deux se trompe et termine le labyrinthe en ayant fait deux trajets (un faux et un bon), on compte en bas de page 2 points. Le but est d'avoir le plus possible de 1 trajet par page. Une fois le livre bouclé, on compte les points et la personne qui gagne est celle qui a le moins de points. Quand on aime les challenges, hein :)

Un bon livre bien épais avec beaucoup de labyrinthes à faire !! Pour 15€ je vous le recommande.




 
 
 

jeudi 23 février 2017

Resident Evil : Des zombies et des hommes



Auteurs : Nicolas Courcier - Mehdi El Kanafi - Bruno Provezza.
Date de sortie : 02 avril 2015.
Pages : 225.
Prix : 24.90€.
 



 
 
Premier livre que je lis des éditions The Third et comme je m'y attendais, je ne suis pas déçu !

J'ai l'édition cartonnée (sur leurs sites chaque livre contient plusieurs formats : une édition First Print qui comme son nom l'indique aura qu'une seule impression et pas d'autres ce qui leurs fait des objets avec un stock limité mais ce sont des livres plus beaux avec deux couvertures et parfois quelques goodies et une édition un peu moins cher mais qui est moins "collector".) L'objet est très beau, la couverture brille, c'est un bel objet de collection. Avec un signet (marque page) inclus dedans pour faire plus classe.





Pour info, si vous vous demandez si il contient des images, je vous répondrais que non, c'est uniquement du texte. Je lis souvent dans les critiques des livres de The Third cette remarque que ça manque d'images mais franchement cela ne m'a pas du tout dérangé. C'es peut-être parce que les 9 chapitres sont très bien espacés entre les très nombreux thèmes abordés. La lecture est agréable et on est pas perdu.

Alors que présente ce gros bouquin sur cette célèbre série de jeux video qu'on ne présente plus ? On va apprendre dans un fil chronologique toute l'histoire de cette licence et même bien avant la sortie du premier épisode avec le développeur. C'est une vraie mine d'informations. Je connaissais quelques points mais grâce à cette bible de Resident Evil j'ai appris vraiment beaucoup de choses. A tel point que le créateur du jeu qui est Shinji Mikami est devenu vite attachant dans ma lecture.





C'est rempli d'anecdotes alléchantes comme le fait d'apprendre qu'au départ le héros du premier jeu était comme une sorte de personnage de manga hyper balaise avec un katana au lieu d'armes à feu, que la cinématique en mode film a été une catastrophe et que Mikami a viré tous les acteurs, que Resident Evil 4 aurait dû avoir au départ des pouvoirs et c'est comme ça que naîtra Devil May Cry et encore plein plein plein d'autres éléments.

Ce qui est dingue c'est qu'en lisant l'historique de plein de projets de l'époque dont Resident Evil où aujourd'hui ce sont des œuvres cultes et incontournables on peut toujours voir qu'il y a eu énormément de soucis, de complications, de hasards bien venus au bon moments et sans tout ça, on aurait jamais eu ces chefs-d'œuvres. A chaque œuvres cultes de notre culture, aucune n'a pas eu de soucis. Mais au final c'est grâce à tout ces problèmes que les projets devient grands. 





Les chapitres se compensent de la conception et des difficultés des jeux à faire, la chronologie des histoires, le gameplay des épisodes, les nombreux produits dérivés et deux parties que j'ai adoré comme sur les influences et assimilation, on nous explique tous les films d'horreurs, connus ou moins connus de plus de 100 ans de films d'angoisses et de zombies. Moi qui suis un passionné de ce genre de films, forcément j'ai eu un coup de cœur pour cette partie. Et la deuxième partie que j'ai adoré aussi est sur les héritages de tous les jeux de zombies, de Alone in the dark aux tous derniers jeux sortis jusqu'à la date de publication du livre en avril 2015. J'ai pu voir que j'ai une bonne partie de la production de jeux de zombies. Ça fait plaisir !

Le petit + sympathique est que sur le bas de nombreuses pages, des liens sont mis pour pouvoir lire en intégralité des interviews de l'équipe du jeu ou des articles plus complets sur différents sujets. 




 
Pour un prix de 24.90€ (l'édition First Print était à 29.90€ mais je l'ai acheté en librairie) ça vaut largement son prix. La qualité de l'ouvrage plus son contenu qui est dense et parle de plein de sujets différents devrait ravir les gens qui veulent en savoir plus sur Resident Evil ou même sur le thème des jeux de zombies pour faire plus général et sur les films mais forcément ces parties là sont les moins complètes. On est là pour parler de la licence. Mais ça fait quand même plaisir de pouvoir lire ces chapitres histoire d'être encore plus calé sur ces dévoreurs de cervelles. 





Pour finir je tenais écrire un petit mot pour The Third. C'est peut-être seulement mon premier livre de vous que je lis mais j'en ai plein d'autres dans ma PAL (Pokemon 20 ans, Half Life, Silent Hill, Level Up 4 et Bioshock, que je lirais bien sûr et en ferais aussi des chroniques). Je vous adresse un grand merci pour votre boulot et votre ligne éditoriale. Pour vos deux ans vous êtes devenu déjà incontournable dans le secteur des livres sur le jeux vidéo et maintenant sur la "pop culture" alors merci d'enrichir encore plus l'édition française sur notre passion qui est la culture. C'est grâce notamment à vous que notre pays est celui qui a le plus de livres sur le sujet :)
 
 
 
 
 
 
 
 

mardi 24 janvier 2017

Ressentiments distingués de Christopher Carlier



Auteur : Christophe Carlier.
Date de sortie VF : 12 janvier 2016.
Pages : 176.
Prix : 16.00€.
 
 
Je tiens à dire un grand merci à Babelio et aux éditions Phébus pour le partenariat de ce titre dans le cadre de la Masse Critique.

Cette lecture m'aura été bien différentes de toutes mes autres. Pour la toute première fois je me suis muni d'un carnet et d'un stylo tel un Sherlock Holmes. Alors je vous préviens d'entrée, finalement il m'aura pas servi du tout. J'ai voulu écrire tous les personnages qu'on rencontre, rose pour les filles et bleu pour les garçons (oui je sais c'est cliché mais ça fait jolie :) ) dans l'ordre d'apparition de la lecture avec à côté de leurs prénoms leurs rôles respectifs. Mais j'ai pas pu faire une enquête comme je le pensais et je vais vous le dire après.

Il serait peut-être temps que je vous raconte en deux mots le pitch de ce livre. Vous connaissez le célèbre roman "Le cercle littéraire des amateurs d'épluchures de patates" ? Si oui, vous retrouverez cette bonne atmosphère d'une petite civilisation vivant sur une île avec un auteur qui nous mets plein de jolies descriptions qui sentent bon l'air marin. Dans ce livre les gens communiquent entre eux que par lettres. Dans Ressentiments distingués ce n'est qu'une personne qui écrit des lettres aux habitants de l'île. Avec aucune signature. Cette personne est mystérieuse. Elle est donc le corbeau. Pourquoi écrire des lettres anonymes ? Parce ce ne sont pas des écris toit mignons. Ce sont des reproches. En seulement quelques mots. Le corbeau connaît très bien chaque personnes puisqu'il les côtoient tous les jours depuis des années sur ce bout de cailloux.
 
 
 


Pas de sang, pas de violences physiques ni de meurtres. Seulement des mots sur du papier. Cette seule personne réussie à mettre le désordre dans cette petite communauté avec comme moyen du papier et un stylo. Ça se passe aujourd'hui mais là aussi pas d'Internet, pas de mails, pas de SMS et encore moins de smartphones. A aucun moment on parle de ces choses qui sont partout dans notre vie. On communique comme avant et après tout c'est la plus belle des façons d'écrire à une personne.

Ce livre est très court, moins de 200 pages et les paragraphes sont toujours bien espacés ce qui accentue encore plus la rapidité de lecture. Et c'est sur ce point que mon "enquête" n'aura servi à rien. Je me suis dis qu'en notant chaque personnages sur une feuille, je vais pouvoir m'établir ma petite enquête (à défaut d'être comme le corbeau) pour savoir qui pourrait être le plus le ou la coupable mais le livre ne nous laisse pas le temps ni la possibilité de se faire des idées. Pour une fois que je voulais faire quelque chose d'un peu plus complexe, c'est raté alors je vous déconseille de faire comme moi :-D

La plume de l'auteur est jolie. C'est de la belle littérature française !
On apprends à connaître les habitants, plus ou moins vite fait. Certains ont peur de recevoir des accusations et les mettre à mal. D'autres cachent qu'ils ont aussi reçus un courrier du corbeau. La vie n'est pas rose pour tout le monde. Tout le monde à ses petits secrets plus ou moins beaux. Alors la tension monte d'un cran. Est-ce que c'est le voisin ou la voisine qui fait ça ? Un proche de l'île ? Que de questions ! 

La deuxième partie de l'histoire on découvre qui est ce fameux oiseau de malheurs. Et la fin arrive vite fait bien fait. Je la trouve parfaite mais je ne peux rien vous dire de plus au risque de tout vous dire mais je la trouve bien réfléchie. Je trouve même qu'il y a pas mieux comme conclusion.

Toi, oui toi internaute, si tu es encore en train de lire ma critique, je te conseille ce livre. Je le dis franchement car sans l'offre de la Masse Critique je pense pas que j'aurai un jour découvert ce livre sur internet ou en librairies car je ne vais pas dans ce genre de rayons habituellement. Alors je profite pour vous dire que si vous êtes comme moi à ne pas avoir l'habitude de lire des ouvrages comme lui, mettez celui-ci dans un coin de votre tête ou dans votre liste d'envie. Il vaut le coup d'œil :)



Je lui donne cette note car j'aurai voulu que ça soit un poil plus long et de pouvoir se faire sa propre enquête.
 
 
 

 

samedi 21 janvier 2017

Au fond des bois de Karin Slaughter




Auteur : Karin Slaughter.
Traduit de l'anglais (Etats-Unis) par Emmanuel Plisson.
Date de sortie VF : 11 janvier 2017.
Pages : 480.
Prix : 19.90€.
 
 
 
Je remercie le site Babelio et les éditions Harper Collins pour ce partage de lecture.

Pour la petite info, ce livre fait parti de la rentrée littéraire d'hiver 2017 de Harper Collins (collection Noir). Un des tous premiers de cette nouvelle maison d'édition pour la France. Si je me trompe pas, anciennement c'était la collection Mosaïc de chez Harlequin.

Avant d'en venir au livre, je précise bien que cet opus est le 7ème tome de la série "Will Trent". On retrouve tous les personnages dans une autre série de romans aussi, au nom de Grant Country. Cette dernière se passe en premier dans l'ordre chronologique et à 6 tomes. Celle de Will Trent a 10 tomes. Le dernier vient de sortir en septembre dernier en VO. Il faut savoir que l'auteure a voulu se faire rejoindre les deux séries.

J'ai commencé cette longue série avec ce tome. Je ne connaissais pas avant d'avoir lu Au fond des bois. J'ai découvert cette double série en m'informant un peu avant de le lire. J'avais donc eu peur d'être totalement perdu dans l'histoire. Mais en fin de compte c'est bon. L'auteure nous détaille bien ses personnages, qui ils sont et leurs passés. J'ai pas été perdu une seule seconde. Alors si vous voulez commencez par ce tome, n'hésitez pas.


Couverture  grand format US


J'ai adoré cette histoire. Une véritable enquête va se poursuivre tout au long des pages. Pour vous faire le résumé sans faire de spoils, Nous avons un couple de flics qui se fait agresser sauvagement dans leurs propres maison. Lena et Jared. Le mari est gravement atteint, la femme se défends honorablement pour sa survie et celle de son époux. Elle s'en fort mais pour Jared il est dans un état critique. On pourrait se dire que l'horreur ne fait que commencer. Mais pas des moindres !

Ça c'est la première intrigue. La deuxième est celle de Will Trent (oui comme le nom de la série) qui est un investigateur. Il s'infiltre dans un groupe de rapaces sans pitié. Il est connu des services de l'ordre puisqu'il travaille avec eux. Mais il va faire parti de la virée nocturne de chez flics. Beaucoup de questions se posent. Pourquoi ce couple a été attaqué subitement et aussi froidement ? C'est ce qu'on va découvrir pendant la lecture.

L'enquête est vraiment passionnante. En même temps avec des personnages aussi attachants et réussis c'est plus facile à rendre intéressant le récit. Will Trent, sa partenaire, sa patronne, le major, les autres flics...Ils sont tous bons.

Tout au long du récit on sait pas si Jared va s'en sentir ou non. C'est un poids lourd du côté des méchants mais aussi des autres. Tout est prêt à explosé. L'infiltration est excellente. On côtoie des pourritures et on a qu'un souhait c'est que Will coffre ces monstres mais pour le besoin de sa mission il ne peut pas broncher et doit faire ce qu'on lui ordonne de faire. Même si parfois c'est pour faire ou voir des choses obscènes. C'est la partie délicate de ce boulot. Tu sais que tu peux mettre sous les verrous ces gens mais n'importe comment ni de trahir sa véritable identité. Parce que oui, forcément. Will à une deuxième identité pour être dans ce groupe de malfrat. Il jongle donc avec ses deux vies. 





Les chapitres se passent sous les yeux de Lena, de Will et de Sara, la conjointe de ce dernier. Leurs relation est étrange. Ils s'aiment mais ils se le disent pas et il y a comme de la froideur quand ils se parlent. Régulièrement les chapitres se passeront pendant et avant l'assaut du couple des gendarmes. Ils sont très important pour l'intrigue.

La troisième intrigue est celle de Lena, qui fait aussi un assaut avec ses coéquipiers mais dans une maison de crack. C'est justement dans ce milieu que Will est. Ils traquent une personne au nom de Big Whitey. Toute l'équipe de l'assaut vont tous être liés ensemble une fois la mission faite et vont tous être en danger de mort.

L'intrigue révèle plein de surprises et de moments inattendus. Il y a plusieurs embranchements dont bien entendu je ne vous dévoile rien. L'auteure arrive à bien nous mettre sur les fesses sur le suspens et les clifhangers. Bien que parfois il sera possible que vous vous doutiez un peu de certains points, le reste on se fait vraiment balader et ça c'est bon ! On voit pas venir les révélations. Certaines réponses à nos questions arrivent tardivement, certains éléments aussi. Ce qui fait qu'on ne s'ennuie jamais.

Je conseille ce roman. Les différentes intrigues, les nombreux personnages, l'ambiance des camarades entre flics, la relation des personnages qu'ils ont entre eux (Will et Sara !!) et le suspens font de ce livre un beau thriller captivant ! Pour tout vous dire, en pleine lecture du livre je me suis acheté le premier tome de la série de Will Trent. J'ai envie de retrouvé toutes ces bonnes gueules de la série.