mardi 24 janvier 2017

Ressentiments distingués de Christopher Carlier



Auteur : Christophe Carlier.
Date de sortie VF : 12 janvier 2016.
Pages : 176.
Prix : 16.00€.
 
 
Je tiens à dire un grand merci à Babelio et aux éditions Phébus pour le partenariat de ce titre dans le cadre de la Masse Critique.

Cette lecture m'aura été bien différentes de toutes mes autres. Pour la toute première fois je me suis muni d'un carnet et d'un stylo tel un Sherlock Holmes. Alors je vous préviens d'entrée, finalement il m'aura pas servi du tout. J'ai voulu écrire tous les personnages qu'on rencontre, rose pour les filles et bleu pour les garçons (oui je sais c'est cliché mais ça fait jolie :) ) dans l'ordre d'apparition de la lecture avec à côté de leurs prénoms leurs rôles respectifs. Mais j'ai pas pu faire une enquête comme je le pensais et je vais vous le dire après.

Il serait peut-être temps que je vous raconte en deux mots le pitch de ce livre. Vous connaissez le célèbre roman "Le cercle littéraire des amateurs d'épluchures de patates" ? Si oui, vous retrouverez cette bonne atmosphère d'une petite civilisation vivant sur une île avec un auteur qui nous mets plein de jolies descriptions qui sentent bon l'air marin. Dans ce livre les gens communiquent entre eux que par lettres. Dans Ressentiments distingués ce n'est qu'une personne qui écrit des lettres aux habitants de l'île. Avec aucune signature. Cette personne est mystérieuse. Elle est donc le corbeau. Pourquoi écrire des lettres anonymes ? Parce ce ne sont pas des écris toit mignons. Ce sont des reproches. En seulement quelques mots. Le corbeau connaît très bien chaque personnes puisqu'il les côtoient tous les jours depuis des années sur ce bout de cailloux.
 
 
 


Pas de sang, pas de violences physiques ni de meurtres. Seulement des mots sur du papier. Cette seule personne réussie à mettre le désordre dans cette petite communauté avec comme moyen du papier et un stylo. Ça se passe aujourd'hui mais là aussi pas d'Internet, pas de mails, pas de SMS et encore moins de smartphones. A aucun moment on parle de ces choses qui sont partout dans notre vie. On communique comme avant et après tout c'est la plus belle des façons d'écrire à une personne.

Ce livre est très court, moins de 200 pages et les paragraphes sont toujours bien espacés ce qui accentue encore plus la rapidité de lecture. Et c'est sur ce point que mon "enquête" n'aura servi à rien. Je me suis dis qu'en notant chaque personnages sur une feuille, je vais pouvoir m'établir ma petite enquête (à défaut d'être comme le corbeau) pour savoir qui pourrait être le plus le ou la coupable mais le livre ne nous laisse pas le temps ni la possibilité de se faire des idées. Pour une fois que je voulais faire quelque chose d'un peu plus complexe, c'est raté alors je vous déconseille de faire comme moi :-D

La plume de l'auteur est jolie. C'est de la belle littérature française !
On apprends à connaître les habitants, plus ou moins vite fait. Certains ont peur de recevoir des accusations et les mettre à mal. D'autres cachent qu'ils ont aussi reçus un courrier du corbeau. La vie n'est pas rose pour tout le monde. Tout le monde à ses petits secrets plus ou moins beaux. Alors la tension monte d'un cran. Est-ce que c'est le voisin ou la voisine qui fait ça ? Un proche de l'île ? Que de questions ! 

La deuxième partie de l'histoire on découvre qui est ce fameux oiseau de malheurs. Et la fin arrive vite fait bien fait. Je la trouve parfaite mais je ne peux rien vous dire de plus au risque de tout vous dire mais je la trouve bien réfléchie. Je trouve même qu'il y a pas mieux comme conclusion.

Toi, oui toi internaute, si tu es encore en train de lire ma critique, je te conseille ce livre. Je le dis franchement car sans l'offre de la Masse Critique je pense pas que j'aurai un jour découvert ce livre sur internet ou en librairies car je ne vais pas dans ce genre de rayons habituellement. Alors je profite pour vous dire que si vous êtes comme moi à ne pas avoir l'habitude de lire des ouvrages comme lui, mettez celui-ci dans un coin de votre tête ou dans votre liste d'envie. Il vaut le coup d'œil :)



Je lui donne cette note car j'aurai voulu que ça soit un poil plus long et de pouvoir se faire sa propre enquête.
 
 
 

 

samedi 21 janvier 2017

Au fond des bois de Karin Slaughter




Auteur : Karin Slaughter.
Traduit de l'anglais (Etats-Unis) par Emmanuel Plisson.
Date de sortie VF : 11 janvier 2017.
Pages : 480.
Prix : 19.90€.
 
 
 
Je remercie le site Babelio et les éditions Harper Collins pour ce partage de lecture.

Pour la petite info, ce livre fait parti de la rentrée littéraire d'hiver 2017 de Harper Collins (collection Noir). Un des tous premiers de cette nouvelle maison d'édition pour la France. Si je me trompe pas, anciennement c'était la collection Mosaïc de chez Harlequin.

Avant d'en venir au livre, je précise bien que cet opus est le 7ème tome de la série "Will Trent". On retrouve tous les personnages dans une autre série de romans aussi, au nom de Grant Country. Cette dernière se passe en premier dans l'ordre chronologique et à 6 tomes. Celle de Will Trent a 10 tomes. Le dernier vient de sortir en septembre dernier en VO. Il faut savoir que l'auteure a voulu se faire rejoindre les deux séries.

J'ai commencé cette longue série avec ce tome. Je ne connaissais pas avant d'avoir lu Au fond des bois. J'ai découvert cette double série en m'informant un peu avant de le lire. J'avais donc eu peur d'être totalement perdu dans l'histoire. Mais en fin de compte c'est bon. L'auteure nous détaille bien ses personnages, qui ils sont et leurs passés. J'ai pas été perdu une seule seconde. Alors si vous voulez commencez par ce tome, n'hésitez pas.


Couverture  grand format US


J'ai adoré cette histoire. Une véritable enquête va se poursuivre tout au long des pages. Pour vous faire le résumé sans faire de spoils, Nous avons un couple de flics qui se fait agresser sauvagement dans leurs propres maison. Lena et Jared. Le mari est gravement atteint, la femme se défends honorablement pour sa survie et celle de son époux. Elle s'en fort mais pour Jared il est dans un état critique. On pourrait se dire que l'horreur ne fait que commencer. Mais pas des moindres !

Ça c'est la première intrigue. La deuxième est celle de Will Trent (oui comme le nom de la série) qui est un investigateur. Il s'infiltre dans un groupe de rapaces sans pitié. Il est connu des services de l'ordre puisqu'il travaille avec eux. Mais il va faire parti de la virée nocturne de chez flics. Beaucoup de questions se posent. Pourquoi ce couple a été attaqué subitement et aussi froidement ? C'est ce qu'on va découvrir pendant la lecture.

L'enquête est vraiment passionnante. En même temps avec des personnages aussi attachants et réussis c'est plus facile à rendre intéressant le récit. Will Trent, sa partenaire, sa patronne, le major, les autres flics...Ils sont tous bons.

Tout au long du récit on sait pas si Jared va s'en sentir ou non. C'est un poids lourd du côté des méchants mais aussi des autres. Tout est prêt à explosé. L'infiltration est excellente. On côtoie des pourritures et on a qu'un souhait c'est que Will coffre ces monstres mais pour le besoin de sa mission il ne peut pas broncher et doit faire ce qu'on lui ordonne de faire. Même si parfois c'est pour faire ou voir des choses obscènes. C'est la partie délicate de ce boulot. Tu sais que tu peux mettre sous les verrous ces gens mais n'importe comment ni de trahir sa véritable identité. Parce que oui, forcément. Will à une deuxième identité pour être dans ce groupe de malfrat. Il jongle donc avec ses deux vies. 





Les chapitres se passent sous les yeux de Lena, de Will et de Sara, la conjointe de ce dernier. Leurs relation est étrange. Ils s'aiment mais ils se le disent pas et il y a comme de la froideur quand ils se parlent. Régulièrement les chapitres se passeront pendant et avant l'assaut du couple des gendarmes. Ils sont très important pour l'intrigue.

La troisième intrigue est celle de Lena, qui fait aussi un assaut avec ses coéquipiers mais dans une maison de crack. C'est justement dans ce milieu que Will est. Ils traquent une personne au nom de Big Whitey. Toute l'équipe de l'assaut vont tous être liés ensemble une fois la mission faite et vont tous être en danger de mort.

L'intrigue révèle plein de surprises et de moments inattendus. Il y a plusieurs embranchements dont bien entendu je ne vous dévoile rien. L'auteure arrive à bien nous mettre sur les fesses sur le suspens et les clifhangers. Bien que parfois il sera possible que vous vous doutiez un peu de certains points, le reste on se fait vraiment balader et ça c'est bon ! On voit pas venir les révélations. Certaines réponses à nos questions arrivent tardivement, certains éléments aussi. Ce qui fait qu'on ne s'ennuie jamais.

Je conseille ce roman. Les différentes intrigues, les nombreux personnages, l'ambiance des camarades entre flics, la relation des personnages qu'ils ont entre eux (Will et Sara !!) et le suspens font de ce livre un beau thriller captivant ! Pour tout vous dire, en pleine lecture du livre je me suis acheté le premier tome de la série de Will Trent. J'ai envie de retrouvé toutes ces bonnes gueules de la série.







mardi 27 décembre 2016

Dans les coulisses de Toy Story : Les secrets d'une trilogie culte


Auteurs : Charles Solomon.
Date de sortie : 10 novembre 2016.
Pages : 192.
Prix : 34.95€
 

Vers l'infini...et au-delà !


Aaaah, Toy Story...Je suis sûr que la plupart de vous qui êtes en train de me lire à grandit avec le premier ou le deuxième ou même les deux. Je suis certain aussi que les enfants de la nouvelle génération ont déjà vu au moins une fois un des trois. 





Avant la sortie de ce livre, je le voulais le plus vite possible. Pourquoi ? Parce que j'ai grandit avec les deux premiers Toy Story. Parce que j'adore les beaux livres. Parce que depuis le temps que je voyais la tonne impressionnante de beaux livres des éditions Huginn & Muninn et que celui-ci est enfin mon premier ouvrage de chez eux. Parce que Toy Story 3 est une tuerie dans l'univers des films d'animations et nous donne des émotions fortes comme jamais un film d'animation aura pu nous en donner, même encore aujourd'hui. Parce que c'est du Disney/Pixar...Voilà toutes les raisons pour lesquelles j'ai foncé sur ce livre.





Petite info avant de partir dans la chronique : si vous n'avait pas vu tous les films, à un moment vous serez forcément spoilé et au préalable perdu(e) dans la chronologie des scénarios.

L'objet est étincelant pour nos petits yeux. La couverture est terrible et le format du livre est grand, en format rectangulaire. La qualité du papier est en papier glacé. Juste une chose, faites bien attention à la couverture. Elle s'enlève et en dessous on en retrouve encore deux magnifiques (voir les photos). Compte tenu de la taille et du poids imposant du livre, faites gaffe de ne pas abîmer la couverture qui s'enlève.






Ce beau livre est une petite bible si on souhaite en savoir plus sur Pixar et leurs débuts assez découragent. Mais c'est avec l'immense passion de la jeune équipe qu'ils ont voulu persévérer et grâce à cette force ça donne ce qu'est aujourd'hui le puissant Pixar.





L'histoire connue et celle des débuts de John Lasseter et de Steve Jobs. Les débuts des créations de films courts et de pubs. Pas facile à l'époque quand l'industrie n'était pas emballée du tout par l'animation. Mais le travail accroché et la qualité commence à faire du bruit.





On peut en apprendre plus sur la passionnante histoire du licenciement de Lasseter par Disney et que quelques temps après, suite au début du succès de Pixar, Disney tente de faire un rachat de Lasseter. Mais il refuse. Sa vie c'est sa boite avec sa bande de potes. C'est le début de la rivalité entre les deux géants de l'animation.





Comme beaucoup je suis un grand fan du monde de la célèbre souris. Disney m'est incontournable. Aujourd'hui encore plus qu'avant ils sont partout. Chacun de leurs films explosent des records au cinéma et de ventes du support physique. Leurs rachats de Lucasfim. Leurs produits dérivés qui sont partout partout partout. Pour notre plus grand bonheur. Mais ce que le grand public n'est peut-être pas au courant c'est qu'à l'époque aux débuts des années 90, c'était des pourris. Les année passent et les deux sociétés travaillent main dans la main. Un certain Michael Eisner devient le président de Disney et il veut mettre sur le carreau Pixar, LE conçurent. Disney a donc le droit de faire une suite à tous les films de Pixar. C'était dans le contrat et du coup ils ouvrent un studio au nom de Circle 7 pour faire des suites et que tout reviennent à eux. Pixar est mort. Mais pas pour longtemps. Je vous laisse la surprise de cette passionnante anecdote.





D'autres détails croustillantes comme le fait d'apprendre qu'au départ Jessie n'existait pas mais ça devait être un cactus féminin qui devait prendre le rôle pour ajouté un poil de féminité dans cette deuxième suite. Heureusement que l'idée n'a pas été retenue.





Ce livre contient plein d'images des films, des croquis aux crayons et pastels, des Storybords, des images du studio avec toutes des lexiques pour tout connaître. Il est très illustré. On ne manque pas d'images ça c'est sûr. Tous les grands noms du studio nous partagent eux-mêmes leurs souvenirs de ces belles années derrières eux.



Je vous le conseille fortement si vous aimez Toy Story. Pour vous ou même pour vos enfants. Pas trop jeune non plus, hein :) ? Quand vous referais une séance Toy Story devant la télé vous ne regarderez plus jamais ces œuvres de la même façon. Mais avec encore avec plus d'étoiles dans les yeux.






 
 
 

Pour plus d'informations sur le studio en lui même, je vous partage une de mes chroniques que j'avais écrite sur le livre : Artbook : Les coulisses des studios Pixar

http://litteratureenfolie.blogspot.fr/2014/11/critique-de-lartboox-les-coulisses-des.html

mardi 20 décembre 2016

L'Ordre Terne : La Prophétie des sables, tome 1



Auteur : I.M. Nancy.
Date de sortie : 22 novembre 2015.
Pages : 212.
Prix : 9.99€.




Je remercie grandement l'auteure pour avoir reçu son livre. C'est très sympa.

Alors pour tout vous dire, je ne suis pas un habitué de la fantasy. J'en ai pas beaucoup lu mais il faut bien un début à tout. Le début aura été un peu difficile pour moi, j'étais perdu entre tous ces personnages avec leurs noms étranges. J'arrivais pas à me souvenir qui est qui. Heureusement un lexique est présent au début du livre avec quelques personnages. J'étais pas dans l'histoire. Mais la qualité de l'écriture m'a forcé à lire et encore lire. Et j'ai bien fait car finalement j'ai adoré !! Je le redis mais la qualité de l'écriture est incroyable ! Que c'est bien écrit ! J'ai lu en savourant chaque page.

On va faire la rencontre du sorcier aveugle Berendor Cairn. Un homme très vieux et qui sait plus trop où il en est. Ses pouvoirs ont été enlevés par les Lunes, trois femmes. Il a été piégé par elles. Alors qui dit trahison dit vengeance. On commence le récit par ça. Mais il y a plusieurs embranchements. Comme la famille du petit Irhm.ce sont les passages que je préfère. Il ne veut pas tuer mais il aime la sensation que ça fait. Pas facile pour un p'tit !! Mais il n'est pas n'importe qui. Oh ça non. Il est en danger sans le savoir. Tous ces moments avec cette petite famille sont tendres, malgré le contexte.







La galerie de personnages est réussie et variée. Si vous êtes comme moi à avoir du mal à retenir certaines personnes et leurs rôles, il faudrait écrire dans un carnet les noms et un petit résumé de chacun. Ça peut être en plus sympa de faire ça. Comme un arbre généalogique. Je sais pas vous mais je pense faire ça par la suite :) Il se passe plein de choses. On sent bien que le monde peut être détruit à tout instant. Le temps est compté.

L'univers est très bien retransmit. Les détails sont très bien écrit. La nature est présente. La plume est savoureuse. Plus j'avançais dans le livre, plus j'étais à fond dedans. La partie que j'ai le plus aimé est la dernière. On rencontre de nouvelles têtes et elles sont bien marrantes ! A tel point que maintenant j'ai envie de lire le tome 2. Si je me trompe pas cette série a seulement deux tomes. Vu comment se termine la fin, il faut absolument que je lise la suite !! Je vois qu'il à 400 pages, le double du premier alors l'univers va être encore plus approfondis je pense.

C'est une très belle surprise. Merci encore à Nancy. Sans ça je n'aurai certainement jamais connu cet ouvrage. Cela aurait été une belle erreur quand on voit la réussite de ce premier tome. Je vous le recommande largement. Vous allez être transporté(e)s dans un sacré univers attachant. Il se lit vite et ne coûte que 10€.





 

samedi 3 décembre 2016

Vous avez dit étrange ?


Auteurs : Jacques Pradel.
Date de sortie : 23 octobre 2016.
Pages : 224.
Prix : 22.00€
 
 
Je connais Jacques Pradel avec son émission sur RTL "L'heure du crime". Je ne le connaissais pas d'auparavant avec ses émissions à la télé, étant trop jeune à on époque. A l'entendre à la radio il est passionnant. Je le mets au côté de Pierre Bellemare. Tous les deux font du paranormal, de la radio, de la télé ainsi qu'à écrire des livres. Me passionnant pour tout ce qui est paranormal, quand j'ai vu en librairie la couverture parmi les nouveautés, j'ai été de suite attiré par elle, par son titre et par son auteur. La quatrième de couverture a été la confirmation qu'il me le fallait. Alors direction le panier.

Je ne connais rien de cet homme. Je ne connaissais rien de sa vie ni de sa carrière à part son passage depuis quelques années sur RTL. C'est avec ce livre que j'ai appris à le connaître.

Jacques raconte dans son introduction qu'il a fait un rêve où il est en l'air et voit son corps dans son lit. Une voix lui parle disant que les choses sont plus simples qu'il ne le croit. Tellement de questions mais une seule réponse. Tellement simple et évidente. Le souci c'est qu'encore aujourd'hui il ne se souvient pas de la réponse, par faute de ne pas l'avoir noté sur un bout de papier. C'est depuis de jour que lui et l'étrangeté ne font plus qu'un.

Ce livre est court et coûte assez cher. 22€ pour 220 pages c'est pas un prix habituel quant au nombre de pages. Il y a 8 chapitres. Dans ces chapitres qui ont chacun un thème différent, certains sont plus expéditif que d'autres. Compte tenu du faible nombre de pages, je trouve certaines enquêtes trop courtes. Bon après si il y a plus rien à redire c'est compréhensible mais on avance trop vite. 




On commence la lecture par la première enquête : l'affaire Roswell. Comme je l'ai dit j'étais trop jeune à l'époque alors j'ai pas pu voir ses émissions comme L'Odysée de l'Étrange sur TF1. C'est dans cette émission qu'il a projeté pour la première fois la si célèbre séquence de l'autopsie de la créature de Roswell. Ce que j'ai aimé en lisant son livre c'est tout d'abord d'apprendre plein de choses, plein de détails mais aussi de pouvoir avoir un complément avec internet. Grâce à ça, en lisant cette affaire j'ai pu voir sur YouTube en plusieurs bouts cette émission de l'époque qui est en intégrale sur la plate forme de vidéos. Pareil pour d'autres informations. Quelques recherches sur le web et op, on en apprends encore plus.

La deuxième affaire concerne les OVNIS. Notamment en France où personne ne prends au sérieux les témoignes des gens. Encore une fois je ne savais pas que dans ce pays rien n'est pris au sérieux sur des témoignages d'OVNIS. C'est ne pas vouloir avoir de l'espoir à ne pas être les seuls dans l'univers ni de vouloir découvrir des choses qui pourraient être extraordinaires. Ça parle aussi des enlèvements d'extraterrestres. Après c'est soit on y croit soit on y croit pas.

Le reste parle des sujets comme les impressions de vivre des époques différentes comme les vraies scènes de l'époque alors que ces personnes n'étaient pas encore nées, le Yig et le Yang et ses révélations du futur exactes, les guérisons miraculeuses comme à Lourdes.

Une des parties qui m'a le plus intéressé est celle sur la cryptozoologie avec les légendes des animaux comme le Monstre du Loch Ness, le BigFoot et d'autres. Mais comme je le disais plus haut, c'est trop court. Quand j'ai terminé ce chapitre j'en voulais encore.

Il faut bien prendre en compte que les histoires de ce livre ne sont pas des affirmations sur le paranormal et le mystère. À chaque chapitre Jacques Pradel nous dit pas que tout est vraie. Au contraire il nous montre à chaque fois la supercherie qu'il peut y avoir dans bon nombres d'histoires. C'est pas un bouquin qui va faire le buzz par les propos de l'auteurs. Il nous laisse le bénéfice du doute. Ce n'est pas du sensationnel. Croire ou ne pas croire. Telle est la question.
 
 
 
 

mardi 22 novembre 2016

Doodle : Colouring book 100 designs



Éditions : Craft Sensations.
Pages : 100 pages (100 dessins).
Prix : 1.39€.
 
 
 
Je vous présente mon petit coup de cœur du moment en album de coloriages. C'est du blog Mya Books que j'ai connu ce livre.
 
Alors je pense pas qu'on peut l'avoir par internet. Ou alors ce sera difficile. On est pas dans les éditions connues comme Hachette ou Marabout, pour ce citer qu'eux. Je l'ai eu au magasin Action. Et si vous avez lu les infos plus haut, il ne coûte QUE 1.39€ !
 
Eh oui mes lecteurs et lectrices, moins de 2€ pour 100 coloriages ! Alors à ce prix là on peut se dire que ça va être nul, que les dessins seront moches. Que nini !
 
Je vous présente mes dessins fait aux feutres et aux crayons de couleurs :
 
 
Vous avez vu celui-là ?? Je l'adore. J'ai fait mes petits Pikachu, Bart Simpson et Creeper :)
Ce dessin à été fait avec des feutres Lyra et des Stabilo (avec senteurs de fruits).
 
Autre point très important si vous êtes plus feutres, avec deux marques différentes, aucune des deux ne dépassent aux travers des pages. Les seuls fois où ça dépasse c'est uniquement de notre faute si on appuie trop fort sur la mine. Plutôt bien, n'est-ce pas certaines maisons d'éditions où ca dépasse ??
 
Vous en voulez encore ?
 
 
Je suis fan de ma pomme ! Je l'ai faite uniquement avec des crayons de couleurs Maped Color'Peps (ceux qui ont deux couleurs sur chaque crayons). J'adore son style à voir en vue intérieur avec de beaux motifs.
 
Et un troisième pour la route :
 
 
Un dessin (toujours avec les Maped) où je l'imagine comme avec un sucre d'orge, des sucettes aux citron et à l'orange et des cassis au lieux du gravier :)
 
Cela fait plusieurs jours que je m'amuse dessus. L'album est en format carnet de notes. Très pratique et agréable.
 
Mais attention, je vous avertis d'une chose. Sur les 100 dessins, il y en à une tonne qui sont comme celui-ci :
 
 
Personnellement je ne suis pas friand de ces motifs. Hélas il y en à beaucoup dans ce carnet. Avec des thèmes différents comme le cinéma, les jeux vidéo, les chaussures, la nourriture, les cocktails, l'espace...Après faut voir. En regardant la couverture ça donne assez bien. Mais c'est pas vers ça où j'ai envie de le faire le plus vite. Comme le montre mes photos je préfère les dessins plus complets.
 
Heureusement qu'il en reste pas mal. Je vous en montre quelques-uns :
 
 


 
 
Rassurez-vous il y en a encore d'autres. Rien que pour ceux là ce carnet vaut largement le coût. Pour 1.39€ on va pas trop se plaindre non plus :-D
 
Si vous le voulez je vous conseille de vite aller faire un tour à Action. Comme ce sont des livres anglais ou allemand, je sais pas trop, si il y a plus de stock je ne sais pas si ils en remettront d'autres.
 
 
 

vendredi 11 novembre 2016

Frigiel et Fluffy : le retour de l'Ender Dragon, tome 1


Auteurs : Frigiel et Nicolas Digard
Illustrations de Thomas Frick.
Date de sortie VF : 27 octobre 2016.
Pages : 300.
Prix : 11.90€.
 
Je remercie grandement les éditions Slalom pour l'envoi de ce titre. J'apprécie énormément !!
 
 
Vous devez connaître Frigiel, ce Youtuber français qui réalise des vidéos depuis plusieurs années sur Minecraft. Il fut l'un des premiers en France avec à ses côtés TheFantasio974 qui lui est pour le coup le premier et aussi avec Aypierre.
 
Je commence cette chronique par un coup de gueule. C'est la première fois que j'en fais un depuis que j'écris sur internet mais il le faut.
Sur mon compte Twitter j'ai mis en réponse à Frigiel que j'étais sur le point de commencer à lire son livre. Et que vois-je en réponses ? Des gens qui critique ouvertement Frigiel et même la maison d'édition. Pourquoi ? Parce qu'un Youtuber décide de sortir un livre. Mais c'est quoi le problème ? Faisons comme si il ne ferait pas de vidéos. Il décide de sortir une histoire sur un jeu connu comme Minecraft. Personne ne dira rien. Là parce qu'il à une célébrité dans notre pays, il se fait prendre des critiques ? Jusqu'au point de recevoir des messages ridicules de gamins (alors que la plupart sont majeurs c'est ça qui fait peur mais vu leurs réactions je les appelles des gamins) de comme quoi son livre est merdique, qu'il ne sert à rien et j'en passe et des meilleures. Alors qu'ils n'ont RIEN lu du bouquin !
Je joue aux jeux vidéo depuis bien plus longtemps que je ne lis des livres mais alors franchement entre la communauté du jeu vidéo et celle du milieu des livres, il y à un gouffre mais spectaculaire ! Je sais pas moi mais sur les réseaux sociaux quand on parle de lectures mais personne ne se parle comme ça. Jamais d'insultes. On peut ne pas être d'accord mais c'est toujours dans le respect de l'autre qu'on donne son avis pour ou contre. Là dans les jeux c'est d'une débilité profonde !
Je le répète, où est le mal de sortir un livre ? Surtout que c'est un domaine qu'il connaît beaucoup puisqu'il réalise tout de même des vidéos sur ce jeu depuis 2011. Et en le connaissant un peu au travers de plusieurs de celles-ci, on peut découvrir qu'il aime la lecture. Est-ce un crime d'avoir voulu faire ce projet ? Il vient pas de nul part le type. C'est son domaine. Des livres Minecraft il en existe aujourd'hui des centaines. Et aucun n'a reçu des critiques. Alors comme il y à écrit Frigiel sur la couverture on lui tape dessus ? Ridicule. Et vu le succès que rencontre son livre, j'ai pu voir plein de jeunes fans achetant le livre et le lire avec plaisir. Que ce soit Frigiel ou n'importe quel autre Youtuber comme c'est à la mode en ce moment de sortir son livre en librairie (dans pas longtemps on va avoir des coins spéciaux Youtubers en libraire, si ce n'est pas déjà fait), eh bien tant mieux pour eux ! Cela fait lire les plus jeunes. Et dans tous ce tas, combien n'ont jamais lu une seule fois un livre et que grâce à ces personnalités du net ils vont se mettre à fond à lire ? Ce n'est que bénéfique !
 
 
---------------------------------------
 
 Une aventure cubique ! Euh non, comique ?
 
 
Je tiens à dire un grand merci aux éditions Slalom pour l'envoi de ce livre. J'apprécie énormément !






Après ce paragraphe sur ce coup de gueule, venons en au livre. La qualité du livre est réussie. Un titre qui brille, une carte du monde en couleurs, des illustrations en noir et blanc et une partie des personnages en couleurs sur le rabat de fin.

Si vous vous intéressés au livre mais que vous ne connaissez pas trop ou pas du tout le jeu vidéo ce n'est pas un problème pour lire et comprendre. Les mots qui appartiennent au jeu ont tous des explications alors c'est bon, vous pouvez :) Les explications sont d'ailleurs bien drôles. Comme reprendre nos expressions connues avec les noms du jeu. Ça me faisait penser à l'humour des romans du Donjon de Naheulbeuk. Tellement bien que ce serait cool d'avoir un livre rien que sur ça ! 





L'histoire est sympathique. Frigiel se voit remettre un coffre par son grand-père lors d'une attaque d'un dragon mais il ne sait pas ce qu'il contient. Et il a l'interdiction de l'ouvrir. Il devra parcourir le monde pour le remettre à un certain Valmar, dans la ville de Puaba qui n'est pas toute proche de là où il vit notre petit Frigiel. Sa route va être semée d'embûches. Heureusement qu'il a Fluffy avec lui, ce petit chien intelligent et prêt à tout pour son maître. C'est un bon chien-chien ça ! C'est un peu le Idéfix de Minecraft. 






Pour un joueur du jeu comme moi, j'avais une sensation marrante en lisant. Je me voyais à chaque fois en train de jouer. L'univers de Minecraft est parfaitement retranscrit. On reconnaît les connaisseurs. On y retrouve tout ce qu'a fait le succès du jeu ainsi qu'avec ses nombreuses mises à jour. On va parcourir avec notre compagnon de nombreux biomes et il fera la connaissance de deux personnages. Abel et Alice. Je dois admettre que le début de l'aventure je n'étais pas à fond dans l'histoire. Mais après quelques pages et quand Abel arrive, le rythme se fait en place et on veut poursuivre la progression de la carte. J'ai bien aimé les choses qui leurs arrivent à ces compagnons. Les différents mobs, les armes, quand on connaît le jeu on est pas perdu et on prends plaisir à voir une aventure dans ce monde de la licence.






Les complications arrivent quand il découvre que le coffre qu'il doit avoir avec lui est recherché par un sorcier. Et il se passe sans arrêt la même catastrophe avec ce coffre. Ça je vous dis pas quoi. Bah attendez, vous allez quand même pas croire que je vais tout vous dévoiler ??

C'est un premier tome accrocheur. J'ai été étonné par la qualité de l'écriture. Je pensais que ça allait être un poil tourné pour les petits mais non, la plume est bonne. La fin de de tome est terrible parce qu'elle se coupe d'une façon brutale. On est en plein dans une action de folie et bim c'est la fin ! Ah ils sont fort pour nous mettre dans le suspens :) Au moins on sait que la suite sortira en mars 2017. Plus qu'à attendre quelques mois. En attendant, je vous conseille de voir les différentes saisons de Frigiel et Fluffy sur la chaine de Frigiel. Avec toutes les vidéos il y a de quoi faire.









 

lundi 7 novembre 2016

Au bout du tunnel de Carlos García Miranda



Auteur : Carlos García Miranda.
Traduit de l'espagnol par Vanessa Canavesi.
Date de sortie VF : 19 mai 2016.
Pages : 352.
Prix : 16.90€.
 
Un mélange entre Destination Finale, Lost et la série Les Revenants !
 
 
Quand j'ai connu ce livre avec l'annonce de Pocket Jeunesse, dès que j'ai vu la couverture et le résumé, je le voulais coûte que coûte en sachant qu'il risque fortement de me plaire. Il était un moment dans ma PAL et je l'ai enfin sorti. Et j'ai bien fait de pas attendre plus longtemps. Parce que j'ai A-D-O-R-É !!! J'ai même pas peur de dire que c'est l'une de mes meilleures lectures depuis plus d'un an. Rien que ça oui. Et pourtant ce n'est pas un roman qui a beaucoup fait parler de lui si je me trompe pas. Du moins par rapport à d'autres titres je l'ai pas vu des masses sur la blogosphère et ailleurs.

J'ai été captivité du premier chapitre au dernier. L'histoire est un gros mélange d'idées entre Destination Finale, Lost et la série française Les Revenants.





--Pourquoi Destination Finale ?
 


 
Parce qu'on suit un groupe de jeunes qui sont en voyage scolaire en train pour partir à la montagne. Une des jeunes, Eva, reçoit une vidéo venant de YouTube mais ce n'est pas n'importe laquelle. Elle va assistée à l'accident de son train en "direct" sur la vidéo. Fin de la vision et elle se retrouve dans le présent. Tout ce qui se passe autour d'elle se passe exactement dans ce qu'elle vient de voir...jusqu'au déraillement de son moyen de transport. Ils seront seulement 6 survivants.






--Pourquoi Lost ?
 
 

Parce que pendant toute la lecture on y retrouve plusieurs clins d'oeil. Et aussi car c'est bourré de mystères. J'étais comme le septième survivant à essayer de réfléchir de savoir ce qu'il se passe. Il se passe sans arrêt des événements étranges. Chaque fin de chapitre à son petit cliffhanger qui oblige, je dis bien oblige à lire la page suivante. C'est Mystery Land ce bouquin !





--→Pourquoi Les Revenants ?
 
 

 
Parce que ça se passe dans une petite ville de campagne au nom branché de Conexo où tout le monde se connaît. Et comme le dit le résumé donc je ne spoile pas, le groupe de jeunes reviennent tout naturellement chez eux. Mais ils savent très bien que rien est pareil depuis leurs retours et qu'un grand danger plane aux dessus d'eux. Ils reviennent dans leurs vies un an après la catastrophe. Il s'est passé une année entière. Et le pire de tout c'est qu'ils sont devenus chacun des doubles. Des clones d'eux-mêmes mais qui sont bien différents sur certains points qui eux ont aussi leurs vies, certaines plus différentes que d'autres. Comment faire pour retourner à sa propre vie quand on voit son double ? Il est aussi beaucoup question forcément de la vie et de la mort. Comme dans Les Revenants.

Avec ces trois références, comment ne pas réussir à ne pas faire une histoire qui nous force à être devant le livre ? L'auteur a réussi avec brio ! 


La couverture espagnole.


Au bout du tunnel fait bien d'être dans la catégorie "jeunesse". L'auteur se sert de tout ce qui nous entoure aujourd'hui dans la vie de tous les jours : YouTube, smartphones et tablettes, Walking Dead, Mario Kart, Facebook, Twitter, Wikipedia, même Goodreads et plein d'autres références comme TOR, le Deepweb...La liste peut encore être très longue. Ce titre parlera aux jeunes ! Il peut pas faire plus "actuel" comme livre.

J'ai adoré ce groupe de jeunes. Sauf une qui est agaçante comme pas possible ! Elle s'appelle Anna et raaaah mais cette tête à claque !! Ah là en voulant créer un personnage lourdingue c'est réussi ! Quelle plaie ! Le point intéressant c'est qu'avant la tragédie ils ne se parlaient jamais au lycée. Sauf deux qui sont en couple. Alors que là ils vont devoir survivre et essayer de comprendre tout ce qui se passe ensemble en étant soudés. Certains lecteurs n'aiment pas avoir trop de descriptions. Là pour le coup il est rempli de dialogues. 


On sent la tension qui vole autour de ce groupe. Que ce soit avec leurs familles, les ami(e)s du bahut, les profs, c'est difficile pour eux de se faire passer pour des gens qui ne sont pas. Et je le redis mais il se passe sans arrêt quelque chose ! Le rythme est très bon. Je ne me suis pas ennuyé une seule seconde. Je vous dévoile rien des nombreux mystères. Je vous garde tout en suspens. Je trouve que déjà la quatrième de couverture en dit bien trop. C'est pour cette raison que je ne jamais les résumés des livres sur mes chroniques. Il y à certaines histoires où il faut que le lecteur découvre tout par soi-même. Et Au bout du tunnel en fait parti. Pour cette fois j'ai quand même parlé d'un élément important qui est dit dans le résumé mais c'est pour les besoins de mon avis. Mais il reste tant d'éléments à découvrir, vous n'êtes pas bout de vos surprises !! En terminant le livre on comprends mieux la magnifique illustration de la couverture.


Je pense et c'est un avis personnel (ça n'enlève en rien la qualité du livre, je précise) que l'expérience aurait pu être encore plus forte et poignante si l'auteur aurait été jusqu'au bout de son idée et son livre très "nouvelle génération" avec les YouTube Facebook Twitter Instagram...On retrouve des liens de sites dont YouTube. Comme je suis un petit curieux j'ai été mettre l'ULR sur mon ordi. Bah oui, tant qu'à faire. Et comme je m'y attendais ça nous mène à rien. Ce qui aurait pu être sympa c'est d'avoir pu réalisé des liens fait spécialement pour la lecture avec des vidéos faites aussi spécialement pour. Aussi des images de liens qu'on retrouvent plusieurs fois. Vous voyez ? Pour faire plus réaliste. Mais après ce n'est qu'une idée qui m'est venue comme ça. L'histoire reste fantastique et irréelle. Et encore, irréelle irréelle, avec un peu l'esprit ouvert on pourrait se dire que ça pourrait être réel dans un autre monde :)






Eh oui un énorme coup de cœur pour ce roman !!!
Merci mille fois à Pocket Jeunesse d'avoir édité ce livre en France. Je vois qu'en Amérique ni en Angleterre il n'a été traduit dans leurs langues. Bien content d'avoir la chance de l'avoir lu grâce à vous :)